Menu Fermer

Psychotraumatismes

Les troubles psychotraumatiques, dont le stress post-traumatique (TSPT) fait partie, font suite à un événement incompréhensible, dégradant et généralement inattendu, face auquel la victime s’est sentie impuissante. Il induit une peur intense qui pousse le cerveau à prendre les commandes afin de mettre à l’abri la victime.
Ce mécanisme neurologique d’urgence, initialement salvateur, génère bien souvent par la suite

  • des flashbacks ;
  • des ruminations ;
  • des comportements d’hypervigilance et d’évitement ;
  • des conduites à risque et addictives à visée anesthésiante ;
  • des troubles de la mémoire/concentration ;
  • des douleurs physiologiques chroniques (migraines, nausées, troubles alimentaires et/ou du sommeil, difficultés respiratoires, problèmes de peau…) et bien d’autres effets…

A la longue, cela peut engendrer une dissociation physique et émotionnelle, un faux-self prédominant, un syndrome de l’imposteur ou un syndrome du sauveur marqué.