Menu Fermer

NeuroSciences : surdoué complexe ou laminaire ?

Le test HP

Une étude du fonctionnement du cerveau de 80 enfants à haut potentiel, à l’aide de l’imagerie fonctionnelle (IRM) est actuellement conduite par les Docteurs/Psychologues Revol, Fanny Nusbaum, Dominique Sappey-Marinier et Pierre Fourneret, à Lyon.

  • l’utilisation simultanée des deux cerveaux,
  • la vitesse neurone (3,5 m/s vs 2 m/s pour les non HP),
  • le traitement mutlispatial
  • le fonctionnement des cinq sens

sont étudiés pour mieux comprendre le cerveau. Cette étude permettra à termes de faciliter les modes d’apprentissage, notamment des enfants en difficultés.

Le test a débouché sur deux profils de surdoués : les profils laminaire et complexe, en partie, selon que leur test de QI est homogène ou hétérogène. Les zones cérébrales des deux profils s’activent différemment selon les situations (conflit, mémorisation, délais de traitement…).

En synthèse,

PROFIL COMPLEXE
“L’enfant à Haut Potentiel Intellectuel, profil Complexe, bénéficie d’une pensée hors normes, d’une grande créativité et d’une capacité d’attachement considérable. Cependant son inconstance dans l’effort et les irrégularités dans ses capacités cognitives, psychomotrices et relationnelles font de lui un enfant souvent fragile, isolé et en souffrance qu’il convient d’accompagner pour valoriser son potentiel et minimiser ses handicaps. » Fanny Nusbaum
– un cerveau qui tourne en permanence, comme si la réflexion était une drogue, qui épuise parfois
– une pensée fulgurante, associative, intuitive, dite en arborescence : une image ou un mot en appelle d’autres pour arriver à une conclusion : donc une grande capacité créative
– un univers interne riche et imagé
– un besoin de temps et de calme pour se ressourcer
– un besoin de comprendre pour apprendre qui lui confère une grande curiosité
– un processus d’adaptation par filtrage des stimulations et rationalisation
– plus de difficultés dans le raisonnement analytique et l’approfondissement, la planification et l’anticipation, en raison d’une pensée analogique non chronologique
– une expression psychomotrice irrégulière : alternance d’adresses et de maladresses
– une dyssynchronie : vulnérabilité attentionnelle, psychomotrice, et émotionnelle en décalage avec certaines de ses aptitudes cognitives
– une personnalité atypique, cultivant sans le vouloir la différence, de façon introvertie ou extravertie, qui l’emprisonne dans des écueils relationnels ou une grande solitude
– une sensibilité à fleur de peau
– un humour bien souvent cinglant
– des difficultés à supporter les règles, la hiérarchie
– la plupart du temps, généreux et attachant,
– Une forte propension à fusionner émotionnellement
– des capacités cognitives et une sensibilité extrême pour s’approprier le monde perçu comme dangereux au prix d’une dépense attentionnelle considérable
– un parcours scolaire dépendant de la relation à l’enseignant
– une frustration intense due à la différence de temporalité et de spécificités entre sa réalité interne et la réalité externe : il doit sentir qu’il peut réussir une tâche tout de suite ou ne il ne s’y engage pas.

Personnalités complexes connues
Léonard de Vinci,  Mozart, Vincent van Gogh, Camille Claudel, Coco Chanel, Arthur Rimbaud, Oscar Wilde, Winston Churchill, Charles Baudelaire, Albert Einstein, Sigmund Freud, Napoléon 1er, Pablo Picasso, Salvador Dalì, Romain Gary, Serge Gainsbourg, Jacques Brel, Madonna, Mickael Jackson, Michel Onfray, Nicolas Bedos, Fabrice Luchini, Roberto Benigni, Amy Winehouse.

PROFIL LAMINAIRE
« L’enfant à Haut Potentiel Intellectuel, profil Laminaire, bénéficie de capacités cognitives, psychomotrices et relationnelles de bon niveau et –le plus important– en adéquation avec son environnement. Il n’éprouve ainsi pas la nécessité de défendre ou d’imposer sa place au sein du monde, puisqu’il sent cette place déjà acquise. Si aucun traumatisme ne vient freiner son évolution, le parcours de vie de cet enfant se révèle en général constructif et adapté. » Fanny Nusbaum
ouvert d’esprit sans être avide de connaissances
un raisonnement en mode analytique linéaire (et non arborescent) d’une grande qualité, qui le distingue des autres sans le mettre à part
– capable de répondre de façon appropriée à des stimulations variées
ni particulièrement créatif, ni entreprenant, sauf dans les registres qu’il maîtrise et qui le motivent
un besoin de planification et d’anticipation sous peine d’angoisse inhibitrice
– une moindre aptitude dans la pensée globale et la généralisation,
– une tendance à « prendre pour argent comptant » le comportement et les mots prononcés par autrui
– des acquisitions régulières, sans dyssynchronie cognitive, cognitivo-affective ou psychomotrice, dans tous les domaines qui l’intéressent (scolarité, musique, sport…)
– une personnalité « facile », simple, qui n’attire pas trop l’attention sur lui, dotée d’une présence particulière qui fait l’unanimité
– une grande lucidité et un sens critique aiguisé, plutôt dédiés à sa construction personnelle, avant l’amélioration du monde
– une grande exigence
– une sensibilité fine, sans être exacerbée, qui lui permet de comprendre ce que l’on attend de lui et inversement
plus flexible sur la parole donnée même s’il se fait une haute idée de la distinction du bien et du mal
– sa spécificité s’exprime le plus souvent sur le plan du « faire » et non de l’« être »
– un parcours scolaire régulier et de bon niveau, dès lors que l’enfant a trouvé ses repères et son équilibre dans l’environnement de l’école
le monde est perçu comme un trésor de ressources à explorer
– Il ressent une certaine facilité à tirer les fils adéquats pour obtenir les informations nécessaires à sa progression
– Bien que confiant en lui-même, il peut vivre une forte anxiété quand il est susceptible de ne pas être le premier ou de ne pas répondre aux attentes d’autrui

Personnalités laminaires connues
François Rabelais, François 1er, Louis XIV, Victor Hugo, Claude Monet, Auguste Rodin, Charles de Gaulle, John Fitzgerald Kennedy, Antoine de Saint-Exupéry, Roger Federer, Raphaël Nadal, Yannick Noah, Bill Gates, JJean d’Ormesson, Michel Serres, SHubert Reeves, Dalaï-Lama, Mère Theresa, Mathieu Chedid, Jean-Jacques Goldman, Francis Cabrel, Boris Cyrulnik. 

 

Depuis la parution de cet article, les conclusions de l’étude sont parues. Vous trouverez le détail dans l’article suivant, publié sur le site de Ra-santé. Belle lecture !

Laisser un commentaire