Menu Fermer

Se (re)connecter à ses 5 sens

Après un long sommeil, enfermées dans le carcan d’une carapace qui croyait mieux nous aider à nous intégrer dans la société, nos émotions ont besoin d’aide et de temps pour se réveiller, s’exprimer à nouveau. Reprendre contact avec nos 5 sens offre alors une bonne passerelle pour y parvenir mais aussi un sacré défi. En effet, cela suppose de faire machine arrière d’une stratégie de protection des stimuli extérieurs qui avait parfois était bien coûteuse à mettre en oeuvre.

Je trouve que le livre de Raphaëlle Giordano : “Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une” aide bien dans cette démarche. A travers l’histoire de Camille, on découvre des petits exercices qui nous apprennent à retrouver celle ou celui qu’on est vraiment, caché tout au fond de soi.

Au final, reconnecter sa tête, son corps et ses émotions passe parfois simplement au départ par réapprendre :
* le plaisir de REGARDER un beau paysage, une maman qui sourit à son enfant, un tableau, une photo, une architecture qui nous touche…, en s’ancrant dans l’instant présent et en capturant une image mentale de ce moment précieux pour se ressourcer ultérieurement.
* le bonheur d’HUMER à pleins poumons une odeur qui nous touche particulièrement, en étant attentif(ve) à ce qu’elle produit comme émotion en soi : elle nous rappelle un moment agréable de notre enfance, elle nous apaise… Cela peut passer par des herbes aromatiques, par les effluves d’un bon café le matin, par les émanations que dégagent les différents thés ou celle d’une fleur en particulier…
* la volupté de CARESSER un tissus, la peau d’un être cher ou de sentir un tissus agréable sur soi, la sensation particulière à enfouir ses pieds dans le sable ou dans l’herbe…
* la délectation de SAVOURER un met qui stimule nos papilles selon l’acidité, le salé, le sucré, la texture, la température… Les souvenirs que cela peut évoquer en soi…
* les bienfaits d’ENTENDRE un son, une musique qui nous touche particulièrement. A ce propos, en écoutant plus particulièrement les paroles de certaines chansons, il m’a semblé détecter de la graine de zèbre qui parlait aux autres zèbres. J’ai eu l’idée d’en faire une playlist (très personnelle) que je vous propose sous le lien suivant, une sorte de musicothérapie HP.

Dans tous les cas, cette démarche d’ouverture nécessite souvent des sas de décompression (temporels et spatiaux) afin de récupérer. Je souhaite à ceux qui décident de se lancer un merveilleux retour au pays des émotions !

Laisser un commentaire