Menu Fermer

CV & entretien d’embauche zèbre

Le parcours professionnel du zèbre est parfois chaotique

La perspective d’un nouveau processus de recrutement peut être source de 1000 questions et surtout de beaucoup d’angoisse pour un zèbre, surtout lorsque son parcours est en dents de scie et que ses compétences ont été acquises en autodidacte. La peur de manquer une belle opportunité ou d’essuyer un nouveau « rejet » sont en effet parfois difficile à gérer après coup.
Certains HP ont donc tendance à creuser à fond leur potentiel futur environnement, en parcourant le site internet, le rapport d’activité, le bilan social ou le dernier dossier de presse de l’entreprise qui sont des mines d’informations, sans oublier le profil des recruteurs bien sûr.
Sur place, les plus sensibles cernent assez facilement les attentes de leur interlocuteur/trice et peuvent avoir tendance à s’ajuster en temps réel.
Si cette posture permet parfois d’obtenir un poste, mes expériences en la matière m’ont également appris que si l’échange n’était pas fluide au départ, c’est que le poste n’était pas vraiment fait pour moi, ce que je risquais de payer en sur-adaptation forcenée par la suite, parfois même servir de disjoncteur. J’apprends donc peu à peu à rester moi-même, y compris dans ce genre de situation. Au final, un entretien d’embauche est autant l’occasion pour le recruteur que pour le candidat de se faire une idée sur l’adéquation du « partenariat professionnel ».

Car les surdoués ont des qualités professionnelles particulières qui sont bénéfiques à une entreprise.
► une intégration rapide dans un nouvel environnement
► une bonne autonomie
► une intensité analytique qui permet de défricher et d’identifier les incohérences
► une vision globale des problématiques, avec pour certains une vraie capacité de synthèse et de vulgarisation
► une belle ténacité lorsque le thème les stimule
► une forte capacité de production à un rythme accru, avec un niveau d’exigence élevé
► des solutions originales, voire innovantes ainsi que leur déclinaison en scénarios de mise en œuvre.
► une intégrité et une loyauté à toute épreuve
► généralement, une grande ponctualité et une bonne fiabilité
► un questionnement des règles mais un respect de chacune d’entre elles lorsqu’elles sont acceptées.

Ce sont des talents rares qui en font d’excellents atouts, pour peu qu’ils soient accueillis et stimulés correctement. Plutôt que de les gommer, pourquoi ne pas les mettre en valeur ?

Laisser un commentaire